Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 19:03

Warner Bros. France

Réalisé en 2005 par Michele Placido, Romanzo Criminale s'inscrit dans la plus grande tradition des films italiens, partagés entre gangsters et critique sociale. Mais derrière le classicisme se cache de véritables émotions...
Si le film dépasse les attentes, c'est principalement grâce au travail de Michele Placido: en effet, sa mise en scène privilégie une esthétique élégante, sensible et baroque, tout en instaurant un réalisme glaçant, avec les images d'archives qui parcourent le récit ainsi que le refus total de styliser la violence. La beauté et la variété de la bande-sonore peaufinent le magistral travail formel réalisé sur le film. Il faut également souligner la force du casting, composé d'interprètes peu connus mais formidables: Kim Rossi Stuart est parfait dans le rôle principal, secondé par un Pierfrancesco Faviano charismatique; pour les actrices, Anna Mouglalis joue aussi bien la sensualité que la sensibilité de son personnage, et la beauté fragile de Jasmine Trinca illumine une bonne partie du film. Ce film policier, romanesque et fataliste décrit l'ascension de jeunes amis dans le milieu du crime, puis la déliquescence progressive de l'empire qu'ils ont érigé, avec une seconde partie inévitablement violente. La multiplication des personnages et des actions complexifient l'histoire, mais le spectateur parvient à s'en sortir. A travers ce film, Michele Placido s'interroge particulièrement sur la vie, et ses événements qui nous font prendre tel ou tel chemin. Outre les thèmes classiques associés au genre tels que l'amitié, la trahison, la loyauté, le pouvoir, la détermination, l'amour, l'argent ou encore la violence, Romanzo Criminale situe son intrigue pendant une période trouble de l'histoire de l'Italie: les années de plomb. En montrant des images d'archives de l'enlèvement d'Aldo Moro ou encore de l'attentat en gare de Bologne, le film gagne en impact émotionnel et se dote d'une portée politique.
Pour conclure, Romanzo Criminale est une oeuvre dense, lyrique et puissante, servie par un casting extraordinaire, une mise en scène idéale et une B.O. parfaite. Secondé d'un arrière-plan politique bienvenue, ce film se vit comme une incursion dans la mafia romanesque, ambitieuse et fataliste, qui ne renouvelle aucunement le genre, mais se révèle d'un impact supérieur aux références telles que Scarface ou Les Affranchis.

 8/10



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Point Critique
  • Le Point Critique
  • : La longue élaboration de ce blog de critiques cinématographiques est le témoignage de ma passion pour le Septième Art. J'écris ces critiques davantage pour partager mon point de vue sur un film que pour inciter à le voir. Ainsi, je préviens chaque visiteur de mon blog que mes critiques peuvent dévoiler des éléments importants de l'histoire d'un film, et qu'il vaut donc mieux avoir préalablement vu le film en question avant de lire mes écrits.
  • Contact

Profil

  • julien77140
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.

Recherche

Archives