Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 22:06

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS3pEtcit14IByg44oCosCTpWD-X2DLgtfUfyneBrp0fplvvXrzKQ

Avec ses deux personnages principaux qui partent en vacances et qui sont prêt à tout pour ne pas être emmerdés, Touristes! s'apparente à une version à la fois amusante, décalée et cradingue de tous ces films mettant en scène un couple de tueurs (Badlands, Bonny&Clyde, Tueurs nés,...).
Avec son dernier film, Ben Wheatley change de registre et convainc davantage que Kill List, ovni aussi creux qu'harassant plébiscité un peu partout et réalisé un an auparavant. Pourtant, à y regarder de plus près, Touristes! partage pas mal de points communs avec son prédecesseur: même volonté de dévoiler la face cachée des êtres humains (seulement, ici l'effet est bien moins opportuniste, relevant davantage d'une évolution du personnage - aussi mécanique soit-elle - que d'un twist final foireux), même attirance pour le mélange des genres (le récit est un peu fourre-tout, mais l'humour omniprésent rend Touristes! bien plus jouissif que l'épuisant Kill List) et la violence graphique. Ici, le scénario est par contre classique et prévisible (l'on anticipe aisément dans un premier temps que si l'homme n'est pas très clair, c'est bien la femme qui, au final, se révélera la plus dangereuse), et qu'importe si Wheatley a parfois recours à des lieux communs (la figure maternelle étouffante) puisque ceux-ci sont finalement éclipsés par des thématiques plutôt intéressantes (la déréalisation totale de la femme envers la violence: dès le premier meutre, elle réagit déjà de manière anormale; les assassinats comme conséquence d'une volonté de se démarquer des autres). La structure de Touristes! n'échappe pas à la suite de vignettes ressassant à l'infini les mêmes enjeux (une rencontre, un assassinat), mais malgré tout, l'on finit par se prendre au jeu. Est-ce l'implication réelle des acteurs? Le rythme décalé de la mise en scène, soutenu par une bande originale de qualité? Toujours est-il qu'au-delà des facilités et des effets de manche qui caractérisent le style Wheatley, il serait hypocrite de ne pas avouer que Touristes! fait passer un bon moment au spectateur.

Avec Touristes!, Ben Wheatley s'est assagi et ne prend plus ses spectateurs pour des dégénérés en quête d'expériences épileptiques. Il ne lui reste plus maintenant qu'à dépasser le stade du simple exercice de style pour prétendre à sortir du lot...

7/10

Partager cet article

Repost 0
Published by julien77140 - dans Les Admirables
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Point Critique
  • Le Point Critique
  • : La longue élaboration de ce blog de critiques cinématographiques est le témoignage de ma passion pour le Septième Art. J'écris ces critiques davantage pour partager mon point de vue sur un film que pour inciter à le voir. Ainsi, je préviens chaque visiteur de mon blog que mes critiques peuvent dévoiler des éléments importants de l'histoire d'un film, et qu'il vaut donc mieux avoir préalablement vu le film en question avant de lire mes écrits.
  • Contact

Profil

  • julien77140
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.

Recherche

Archives