Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 21:57

http://moviereviews.allmyblog.com/images/moviereviews/1_20110804_135412.jpg

Si Un chien andalou peut être désarmant et frustrant pour le spectateur, c'est en premier lieu parce que celui-ci n'aura pas suivi la logique d'un film qui ne s'envisage pas dans la continuité, étant composé de petits blocs inter-dépendants les uns des autres (même s'il y a un certain écho symbolique entre les séquences). Après, il y a bien-sûr l'abondance de symboles, d'idées étranges caractéristiques du surréalisme, que chacun est libre d'apprécier ou pas. Mais l'on ne peut nier l'ingéniosité plastique d'un tel film: la puissance onirique, l'inquiétante étrangeté de certaines images ont de quoi se graver dans les esprits (le trou dans la main, duquel des fourmis se mettent à sortir, notamment); le film étonne également par son ton osé, qui a du faire scandale en son temps (le passage magistral où le personnage touche les seins de la femme). Dans Un chien andalou, rien n'est accessible par la raison, rien ne fait sens, mais tout reste sujet aux interprétations les plus diverses, tout reste empreint des obsessions les plus profondes de l'homme (les pulsions, le sexe, la mort). En cela, Bunuel et Dali réussissent le pari d'utiliser les images animées pour retranscrire le contenu d'un rêve, en puisant dans la matière même de l'inconscient: les pulsions refoulées. Face à ces images, le spectateur ne peut être impassible: il ressent cet état de perte de repères, d'étrangeté et de malaise qui est au coeur même des rêves. 
Luis Bunuel concentre son film sur un quart d'heure, ce qui évite au spectateur d'être trop rebuté, mais quoi qu'on en dise, quoi qu'on en pense, Un chien andalou est une véritable expérience de cinéma, certes frustrante, mais infiniment précieuse, ne serait-ce que par la liberté créatrice totale dont elle fait preuve.

7/10

Partager cet article

Repost 0
Published by julien77140 - dans Les Admirables
commenter cet article

commentaires

plus de lecture 08/06/2013 17:30

un chien andalou est un film expérimental très particulier mais a ne pas manquer

Claire

CHRISTOPHE LEFEVRE 23/01/2012 19:28

Voilà une bonne résolution !

CHRISTOPHE LEFEVRE 21/01/2012 13:00

Déroutant, mais un grand film... dont je n'ai pas encore le temps de parler... Pour ma semaine de vacances, je vais essayer de faire la critique de Michael de Dreyer, de La découverte d'un secret
de Murnau et de Planète interdite. Mais ça m'étonnerait que j'arrive à tenir ce planning...

julien77140 21/01/2012 14:01



J'avoue ne pas connaître les films que tu mentionnes, n'étant pas encore spécialiste du film muet (je vais m'acharner à le devenir !).



Présentation

  • : Le Point Critique
  • Le Point Critique
  • : La longue élaboration de ce blog de critiques cinématographiques est le témoignage de ma passion pour le Septième Art. J'écris ces critiques davantage pour partager mon point de vue sur un film que pour inciter à le voir. Ainsi, je préviens chaque visiteur de mon blog que mes critiques peuvent dévoiler des éléments importants de l'histoire d'un film, et qu'il vaut donc mieux avoir préalablement vu le film en question avant de lire mes écrits.
  • Contact

Profil

  • julien77140
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.

Recherche

Archives