Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 13:34

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQNcdlejdCrnx6l_VYfD1lBiKyxxPc2koLSl0OxapfzZWXOIkR4TA

Sortie, si je ne m'abuse, directement en DVD, The loved ones est un petit film malin et audacieux qui mérite d'être redécouvert.
Sean Byrne passe les codes du teenage movie (le beau gosse aux cheveux longs, le pote maladroit, la fille timide que personne ne remarque,...) à la moulinette du film d'horreur, prétexte à une inversion des rapports de force, où la timide impuissante se retrouve dans une position de domination face à celui qui l'a rejeté. Derrière un vernis teinté de sang, de pastiche et de clichés, le cinéaste australien ausculte le mal-être adolescent de ses deux personnages principaux, qui, au-delà de leur confrontation tout au long du film, ont bien plus en commun qu'ils ne veulent le faire croire. La frustration sexuelle et la folie de l'une, la culpabilité et le spleen de l'autre, ne servent qu'à mieux définir leur solitude commune, et le fait que, dans cette vie qui les a écarté du bonheur, ils n'ont plus rien à perdre. Alors bien-sûr, The loved ones n'évite pas certains écueils, quelques fautes de goûts, et reste globalement prévisible, mais la confiance absolu du cinéaste en son projet fait de ce film, plus qu'un simple thriller gore (qui, par ailleurs, n'hésite pas à aller assez loin dans les scènes de torture), une sorte de conte absurde et désenchanté. 

Un film plutôt convaincant, mais qui, maheureusement, ne s'accroche pas plus que quelques jours dans l'esprit du spectateur, à l'inverse d'un Martyrs par exemple, qui marquait bien plus durablement. Pour autant, par son énergie singulière, The loved ones confirme la vitalité du cinéma australien. 

7/10 

Partager cet article

Repost 0
Published by julien77140 - dans Les Admirables
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Point Critique
  • Le Point Critique
  • : La longue élaboration de ce blog de critiques cinématographiques est le témoignage de ma passion pour le Septième Art. J'écris ces critiques davantage pour partager mon point de vue sur un film que pour inciter à le voir. Ainsi, je préviens chaque visiteur de mon blog que mes critiques peuvent dévoiler des éléments importants de l'histoire d'un film, et qu'il vaut donc mieux avoir préalablement vu le film en question avant de lire mes écrits.
  • Contact

Profil

  • julien77140
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.

Recherche

Archives