Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 14:47

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT4DgO2wkUdQrvYD_BMn6ETQzXDxeNJzCT4iwW7a3ejw8-nfS8drA

Malgré l'aspect subversif et libérateur qu'il insuffle à une époque et surtout dans un pays étouffés par les convenances (le Japon dans les années 70), l'on aura du mal à me faire croire que la majeure partie de L'empire des sens consiste en autre chose qu'un simple empilement de séquences rejouant les mêmes enjeux (baiser, partout, tout le temps, au mépris du monde) à l'infini, jusqu'à éteindre tout attrait charnel pour le spectateur, voire même à l'ennuyer, au-delà de l'aspect absurde du postulat de départ (comment un homme peut-il supporter physiquement les volontés d'une femme qui veux passer sa vie à faire l'amour sans jamais s'arrêter?). Seules les séquences d'étouffement, voulues dans un premier temps par la fille puis demandées par l'homme qui ira jusqu'à se laisser tuer, bousculent durablement les esprits, véritable mise en exergue de l'ambiguité qui lie le plaisir à la douleur, l'amour à la mort.

Trop long, trop répétitif, L'empire des sens n'est finalement jamais aussi fascinant (et, oserais-je dire, attirant) que dans les scènes où désir de sexe se mue en désir de mort, nous confrontant ainsi à nos propres pulsions autodestructrices.

5/10

Partager cet article

Repost 0
Published by julien77140 - dans Les Acceptables
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Point Critique
  • Le Point Critique
  • : La longue élaboration de ce blog de critiques cinématographiques est le témoignage de ma passion pour le Septième Art. J'écris ces critiques davantage pour partager mon point de vue sur un film que pour inciter à le voir. Ainsi, je préviens chaque visiteur de mon blog que mes critiques peuvent dévoiler des éléments importants de l'histoire d'un film, et qu'il vaut donc mieux avoir préalablement vu le film en question avant de lire mes écrits.
  • Contact

Profil

  • julien77140
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.

Recherche

Archives