Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 17:42

Pan Européenne Edition

"3 extrêmes" est un recueil de 3 moyen-métrages horrifiques venus d'Asie: Nouvelle cuisine, de Fruit Chan; Coupez!, de Park Chan-Wook; et La boîte, de Takashi Miike.

Coupez!, de Park Chan-Wook:
Cinéaste au style virtuose, Park Chan-Wook a fait preuve d'une originalité certaine tout au long d'une filmographie de qualité, quoique inégale, et dont le sommet reste incontestablement Old boy, un chef-d'oeuvre absolu. A la vision de son segment du projet "3 Extrêmes", qu'il a écrit et réalisé, Park Chan-Wook déconcerte totalement... car ici, la virtuosité de sa mise en scène semble être entièrement au service d'un ridicule franchement indigeste.
La mise en scène manie toujours aussi bien l'image, son cadrage et son esthétisme, et témoigne de ce savoir-faire technique si caractéristique du cinéaste coréen. Seulement, ici, tout bascule dans la surabondance, le trop-plein, la théâtralisation factice, l'absurdité outrancière. Résultat: la tension n'est jamais palpable, et les maladroites tentatives de cynisme et d'ironie enfoncent davantage le film dans le ridicule. La mise en scène apparaît d'autant plus mauvaise que la caméra filme des interprètes pas du tout crédibles, auxquelles s'ajoutent un doublage chaotique qui alignent les dialogues affligeants de connerie. En outre, que la violence soit totalement gratuite, d'accord. Mais qu'elle ne se raccroche à aucune tension, aucune atmosphère, aucun rythme, là c'est problématique, car le spectateur est pris dans un tourbillon de mauvais goût franchement désagréable. Le scénario part d'un postulat sympathique qui aurait pu être mieux exploité, car le développement de l'histoire perd tout intérêt, tout ce qui se déroule à l'écran reste creux, sans âme. En presque trois quarts d'heures, Park Chan-Wook nous fait involontairement éprouver du dégoût, de la lassitude, de l'énervement et de la pitié pour ce ratage quasi-total.

Ce moyen-métrage est une énorme déception de la part d'un cinéaste au potentiel et à la virtuosité stylistique uniques. Autant Park Chan-Wook a réussi une combinaison miraculeuse entre force brute, poésie et absurdité avec Old boy, autant ici, en ne jouant que sur l'absurdité du propos, il donne naissance à un film lourd, ridicule et indigeste.

2/10



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Point Critique
  • Le Point Critique
  • : La longue élaboration de ce blog de critiques cinématographiques est le témoignage de ma passion pour le Septième Art. J'écris ces critiques davantage pour partager mon point de vue sur un film que pour inciter à le voir. Ainsi, je préviens chaque visiteur de mon blog que mes critiques peuvent dévoiler des éléments importants de l'histoire d'un film, et qu'il vaut donc mieux avoir préalablement vu le film en question avant de lire mes écrits.
  • Contact

Profil

  • julien77140
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.

Recherche

Archives