Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 12:18

Warner Bros. France

2001, l'odyssée de l'espace est le premier film à envisager de manière sérieuse le domaine de la science-fiction. En se débarrassant de tous les poncifs inhérents au genre, Kubrick le réinvente, et pose des bases qui influenceront la plupart des autres films de genre réalisés par la suite.
2001, l'odyssée de l'espace est un séisme cinématographique dont les résonnances se font encore sentir aujoud'hui: en effet, beaucoup d'artistes s'en sont inspirés, de Gaspard Noé en passant par David Lynch. Réalisé en 1968, le film semble échapper au temps qui passe. 2001, l"odyssée de l'espace est une oeuvre d'art totale: la recherche et le travail effectués sur les décors sont hallucinants, et prouvent une fois de plus la minutie et l'obsession de perfection qui habitent le cinéaste de Barry Lyndon: avant-gardistes, les effets spéciaux et les décors créent une alchimie visuelle exceptionnelle, renforcée par une mise en scène ample, limpide et virtuose. Secondés par une musique toujours utilisé à bon escient, les mouvements de caméra sont d'une beauté qui transcendent l'exercice de style: dans 2001, Kubrick filme l'espace et les vaisseaux spaciaux à la manière d'un opéra, avec calme, grâce et fascination. Dans sa description d'un monde futuriste, le film de Kubrick atteint une crédibilité rarement atteinte depuis dans le genre. 2001, l'odyssée de l'espace a ouvert le champ des possibles dans le domaine de la science-fiction. Kubrick a en effet été le premier a voir en la science-fiction un outil métaphysique davantage qu'un moyen de divertir. Premier film à interroger l'inconscient du spectateur (en cela, il influencera considérablement David Lynch), 2001 pose plus de questions qu'il ne veut donner de réponses. Réflexion sur le temps, la crainte de la nature humaine face à l'inconnu, vision ambivalente des progrès technologiques (ils nous permettent de découvrir l'espace, d'élargir nos champs de connaissances, mais représentent un danger, car, à terme, ils se retourneront contre nous), 2001 est une oeuvre abstraite, indéchiffrable, qui questionne l'Homme sur sa condition et son rapport à l'immensité de l'univers. Les thématiques habituelles de Kubrick sont toujours bien là, avec, en premier lieu, sa vision pessimiste de l'Homme, et son rapport à la violence (rejoignant en cela Orange mécanique): en effet, le premier acte d'intelligence de nos ancêtres, présentés au début, est une démonstration de destruction, avec la découverte de l'usage de l'os. Quant à la fameuse transition entre l'aube de l'Homme et notre futur pas si lointain, il s'agit tout simplement de l'ellipse temporelle la plus virtuose du cinéma, qui fait un parallèle entre l'os et le satellite pour montrer que la nature humaine n'a fondamentalement pas changé: malgré l'évolution, nous dépendons toujours des objets. La dernière demi-heure, à tendance fortement expérimentale, fait perdre tous les repères du spectateur. Nous sommes d'abord conviés à sombrer dans un déluge de couleurs et de formes au pouvoir de fascination inestimable, avant d'atterir dans un salon mélangeant mobiliers anciens et futuristes, et c'est là que Kubrick, à travers des hors-champs et des ellipses très inventives, parvient à faire ressentir magistralement le poids du temps à un spectateur totalement dérouté. Le fameux monolithe noir, qui m'est personnellement apparu comme un symbole de l'inconnu, semble prendre tout son sens lorsque le personnage, au crépuscule de sa vie, le voit apparaître en face de lui. La renaissance finale, à la finalité très obscure, s'apparente peut-être à une touche d'espoir.

2001, l'odyssée de l'espace est un objet insaisissable, déroutant et unique, qui exerce son pouvoir de fascination encore aujourd'hui. C'est l'oeuvre révolutionnaire, étrange et hypnotique d'un homme qui disposait d'une liberté totale auprès des producteurs, et qui n'hésitait pas à prendre des riques pour faire exploser sa créativité. 

9/10



Partager cet article

Repost 0

commentaires

korok01 11/07/2011 22:40

Très bon film, de plus en plus plaisant à regarder après chaque visionnage :-)

Shopping in Pakistan 05/05/2011 07:37

Amazing C'est vraiment un des meilleurs blogs que j'ai jamais parcouru.

Cordialement,
Rabia

Présentation

  • : Le Point Critique
  • Le Point Critique
  • : La longue élaboration de ce blog de critiques cinématographiques est le témoignage de ma passion pour le Septième Art. J'écris ces critiques davantage pour partager mon point de vue sur un film que pour inciter à le voir. Ainsi, je préviens chaque visiteur de mon blog que mes critiques peuvent dévoiler des éléments importants de l'histoire d'un film, et qu'il vaut donc mieux avoir préalablement vu le film en question avant de lire mes écrits.
  • Contact

Profil

  • julien77140
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.

Recherche

Archives