Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 15:18

12

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSy3Pjdd63j4uVIi-NorzyCRw-i7xoobCQZD8gG_7kniCYwaQvc

Avec 12, l'ambition de Nikita Mikhalkov était de réutiliser les thèmes et l'intrigue du célèbre 12 hommes en colère (Sidney Lumet), en transposant le cadre de l'Amérique des années 50 à la Russie actuelle. Autant dire que le résultat est à milles lieues de l'original...
Dans 12, Nikita Mikhalkov retrouve ses penchants habituels pour une certaine lourdeur, en les poussant à leur paroxysme.
La mise en scène use d'effets inutiles et clinquants, de symboliques trop voyantes, là où le récit ne sait jamais trop sur quel pied danser, déséquilibré par cette alternance entre les scènes de huis-clos et les flash-backs qui nous content l'histoire du condamné. L'un des principaux poids que traîne le film, c'est sans conteste l'interprétation absolument grossière de tous les protagonistes principaux, partagés entre la grandiloquence ridicule, le lyrisme pompier ou la totale transparence (dans le même rôle, Sergey Makovezkij est inexistant comparé à Henry Fonda dans le film de Lumet). Chaque monologue qui parsème le récit ne fait qu'allonger considérablement la durée d'un film qui ne fascine quasiment jamais, et le rôle que s'attribue le cinéaste révèle, dans le final, un égo assez irritant de sa part. La partition d'Artemiev est quant à elle très réussie, même si dans l'absolue elle participe à la lourdeur générale.

Le problème avec 12, c'est que Mikhalkov se veut, à travers ce constat plutôt intéressant qu'il dresse de la société russe, un cinéaste subtil et malin, or il faut qu'il parvienne à comprendre que ce n'est nullement le cas. Peut-être alors pourra-t-il se livrer à des démonstrations moins poussives...

5/10

Partager cet article

Repost 0
Published by julien77140 - dans Les Acceptables
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Point Critique
  • Le Point Critique
  • : La longue élaboration de ce blog de critiques cinématographiques est le témoignage de ma passion pour le Septième Art. J'écris ces critiques davantage pour partager mon point de vue sur un film que pour inciter à le voir. Ainsi, je préviens chaque visiteur de mon blog que mes critiques peuvent dévoiler des éléments importants de l'histoire d'un film, et qu'il vaut donc mieux avoir préalablement vu le film en question avant de lire mes écrits.
  • Contact

Profil

  • julien77140
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.
  • Depuis très jeune, l'art est omniprésent dans ma vie: cinéma, musique, littérature... Je suis depuis toujours guidé par cette passion, et ne trouve pas de plaisir plus fort que de la partager et la transmettre aux autres.

Recherche

Archives